Affaire conclue : Snobée par une vendeuse, Sophie Davant la tacle pendant l’expertise

Ce mardi 7 juillet, cette grande amatrice de pétanque a écouté religieusement le commissaire-priseur Harold Hessel. Sophie Davant a tenté de se faire remarquer en début d’expertise, en assurant à tort qu’il s’agissait d’un « angelot un peu asiatique », mais a vite cédé la parole à son camarade.

Ce dernier a pu déterminer que la veilleuse était en porcelaine de Limoges, et avait été fabriquée par la prestigieuse marque française Robj Paris. « Vous savez de quelle époque il date ? Je n’ai pas pu savoir… », lui a demandé Odile, impatiente d’en savoir plus, sans laisser le temps à Sophie Davant d’en placer une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *