Après Andrée Chedid, Camille et la « fille à testicules » font tarauder les candidats qui se déchaînent sur Twitter

Durant le troisième jour du bac, une seconde révélation de taille sur les prénoms mixtes vient tarauder les candidats.

Après la vague de commentaires, plus imagés et décalés les uns que les autres, sur le prénom de la Andrée, que bon nombre de candidats ont cru être un homme, un autre prénom mixte fait réagir la toile.

Camille, porté par un homme dans la première partie du sujet de sciences soumis le mercredi matin aux élèves de première L et ES.

Des lycéens soupçonnent presque la commission d’élaboration et de choix de sujets du bac d’avoir sciemment fait ces choix pour semer le doute.