Astuces pour éviter le gaspillage alimentaire

Publicité

Le gaspillage alimentaire sous-entend un gaspillage d’argent. Il est possible de le prévenir en prenant les mesures adéquates. Il suffit d’avoir le bon réflexe.

Acheter malin
– Préparer bien sa liste des courses à faire avant d’aller au supermarché. Vérifier à cet effet ses placards et son réfrigérateur pour éviter le rachat des mêmes aliments. Il est conseillé, dans la mesure du possible, de planifier aussi les repas de la semaine.
– Une fois au supermarché, il faut être vigilant sur les dates de péremption. Il est conseillé de faire ses achats dans le bon ordre, en finissant par le frais et le surgelé.
– Si on reçoit des gens, il faut faire en sorte d’acheter les quantités qui correspondent au nombre des invités. Opter, si possible, pour des plats qui peuvent être consommés le
lendemain.

Bien conserver les aliments
– Respecter le mode de conservation indiqué sur les emballages.
– Regarder les dates limites de consommation.
– Dans le réfrigérateur, ranger les produits à la bonne place en fonction des zones de fraîcheur.
– Mettre les aliments dans des boîtes fermées pour mieux les conserver au réfrigérateur.
– Nettoyer régulièrement le réfrigérateur pour éviter la prolifération des bactéries.
– Penser à congeler les aliments pour allonger leur durée de vie, mais éviter de congeler des aliments périmés ou dont la date limite de consommation est proche.

Publicité

Bien conserver les légumes
– Certains légumes requièrent un endroit frais, sec et sombre : les pommes de terre et autres tubercules, l’ail, l’oignon et les cucurbitacées, comme le potiron, se conservent de façon optimale dans un endroit sec, sombre et frais. La lumière donne une couleur verdâtre et un goût amer aux pommes de terre et la chaleur les fait germer.
– Bien les ranger au réfrigérateur : il est conseillé de mettre au réfrigérateur, dans le bac prévu à cet effet, les légumes qu’on va consommer dans la semaine. Les températures y sont comprises entre 8 °C et 10 °C et permettent une maturation lente du produit. Il faut éviter de les mélanger et surtout il ne faut pas les laver pour qu’ils ne mûrissent pas vite. En ce qui concerne les champignons et les asperges, ils doivent être disposés dans du papier absorbant.
– Congeler les légumes : cette méthode permet de les garder en parfait état durant dix mois au maximum. La plupart des légumes, comme l’aubergine, la courgette ou les pommes de terre, ont besoin d’être blanchis auparavant. Pour ce faire, il faut les plonger dans de l’eau bouillante quelques minutes avant de les replonger dans de l’eau froide. Veiller à bien les sécher à l’aide d’un papier absorbant et de les mettre dans un sac de congélation avant de les ranger. Il faut noter qu’il n’est pas nécessaire de les faire décongeler avant la cuisson.

À savoir
– Les fruits ne doivent pas à être disposés à côté des légumes. Certains d’entre eux, comme la poire ou la pomme, dégagent de l’éthylène, une substance qui les fait mûrir plus rapidement. Elle leur donne également un goût d’amertume.
– On pense à tort que la tomate peut être préservée pour une plus longue période au réfrigérateur. Au fait, la tomate conserve mieux ses qualités gustatives à l’air libre. Il est donc conseillé de ne pas les acheter en grande quantité.

Cuisiner astucieusement
– Cuisiner des quantités adaptées au nombre de personnes à table.
– Vérifier la durée de vie des produits qu’on a en stock et utiliser en priorité ceux déjà entamés et dont la date limite de consommation est la plus proche.
– Respecter les dosages indiqués sur les recettes. Utiliser à cette fin les instruments appropriés, comme un verre doseur, une balance, etc.
– Accommoder les restes en vérifiant au préalable qu’ils peuvent toujours être consommés.

Publicité