Black, le cerf emblématique de la forêt de Laigue, abattu lors d’une chasse à courre.

Près de Compiègne vivait Black, un cerf impressionnant qui avait ses habitudes dans la forêt de Laigue depuis des années. Mais les chasseurs à courre n’ont eu que faire de l’amour que lui portaient les amoureux des animaux, les photographes et autres promeneurs. Il a été traqué jusqu’à ce qu’il soit poussé dans un rivière et abattu alors que ses bois étaient coincé dans un grillage le samedi 4 janvier.

L’équipage de chasse à courre Rivecourt n’ont semble-t-il pas pu résister à l’envie de tuer Black alors qu’il pourchassait un autre animal. Ils ont lancé leur meute sur lui et a été tué. Les circonstances de son meurtre sont loin de ressembler à la pratique que les amateurs de chasse à courre imaginent noble, courageux et beau comme l’a indiqué le collectif Abolir la vénerie aujourd’hui (AVA) à France 3.

“On a été alertés par deux personnes qui suivent habituellement la chasse à courre. Ils se disent révoltés.”

Alors que la chasse à courre est pointée du doigt dans plusieurs pays, la France reste apparemment pro-chasse à courre.

Dans un communiqué de la Fédération Nationale de la Chasse, un échange entre le président Willy Schraen et Emmanuel Macron a été publié. Il indique que le président Macron a expliqué que :

“Les chasses traditionnelles font partie du patrimoine de notre pays, elles ne nuisent en rien aux espèces que l’on chasse et elles sont le reflet des traditions d’un terroir et d’un mode de vie.” Il a été très clair sur le fait que la vénerie en faisait partie, et qu’il n’y avait aucune raison d’y porter préjudice. Il a reconfirmé ses engagements tenus lors du congrès sur le fait qu’il “veut qu’on laisse respirer ceux qui les pratiquent, car ce sont des chasses encadrées et réglementées.”

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris cette nouvelle. Ce cerf faisait le bonheur des promeneurs et d’énormément d’amoureux des animaux, petits et grands, pour qui l’apercevoir était un grand moment. Sa tête sur une cheminée l’est beaucoup moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *