Blague : L’ingénieur qui se prend pour un médecin

Un ingénieur est en recherche d’emploi depuis un bout de temps. Désespéré de ne pas trouver de travail, il décide d’ouvrir un cabinet médical.

Il accroche un mot sur la porte d’entrée avec le texte suivant : Pour 500 €, je vous promets de vous guérir de votre maladie. Si j’échoue, vous recevrez 1000 €. Un médecin tombe sur la note et pense que c’est une façon plutôt simple de gagner 1000 € rapidement.

Il rend alors visite au docteur en herbe qui a récemment ouvert son cabinet.

Le docteur : « J’ai perdu mon sens du goût. »

L’ingénieur • « Infirmière, amenez s’il vous plaît le médicament du cas 22 et administrez 3 gouttes à notre patient. »

L’infirmière exécute les ordres de l’ingénieur.

Le docteur : « Beurk ! C’est de l’essence ! »

L’ingénieur : « Félicitations ! Vous avez retrouvé votre sens du goût. Cela fera 500 € s’il vous plaît. »

Ennuyé, le docteur paye l’honoraire de 500 € et sort du cabinet médical. Mais quelques jours plus tard, il revient.

Le docteur : « J’ai perdu la mémoire. Je ne me rappelle plus de rien. »

L’ingénieur « Infirmière, amenez s’il vous plaît le médicament du cas 22 et administrez 3 gouttes à notre patient. »

Le docteur : « Le médicament du cas 22 ? Mais c’est de l’essence ! »

L’ingénieur • « Félicitations ! Vous avez retrouvé la mémoire ! Cela fera 500 € s’il vous plaît. »

Furieux, le docteur paye et quitte le cabinet médical. Mais quelques jours plus tard, il revient.

Le docteur : « J’ai l’impression de devenir aveugle. Je perds la vue et je vois de plus en plus sombre. »

L’ingénieur : « Malheureusement, je n’ai pas de médicament contre cela. Alors voici vos 1000 €. » Il lui donne deux billets de 5 €.

Le docteur : « Attendez ! Mais ça fait seulement 10 € ! »

L’ingénieur : « Félicitations ! Vous venez de recouvrer la vue !

Cela fera 500 € s’il vous plaît. »

N’oubliez pas de la partager avec vos amis sur Facebook si cela vous a donné le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *