Christian Quesada emprisonné : l’étrange demande de la production

La production de l’émission des 12 coups de midi ignorait le passé judiciaire de Christian Quesada. Mais un membre de l’équipe a cependant précisé qu’un ancien blog administré par le champion du jeu de TF1 avait posé problème à l’époque de sa participation.

Publicité

Des informations glaçantes totalement ignorées par la production des 12 coups de midi« Il faut savoir quedans les émissions de TF1, on ne demande pas d’extrait de casier judiciaire. Ça paraît très surprenant aujourd’hui mais j’ai eu un des grands maîtres de midi, on ne demande rien ! Donc c’est passé comme ça », a tenu à préciser Gilles Verdez dans Touche pas à mon poste.

Un cadre d’EndemolShine a, par la suite, ajouté que ce serait « ingérable » de demander cet extrait de casier à toutes les personnes qui passent les castings. « Et quand bien même nous les demanderions, toutes les condamnations ne figurent pas sur le document qui peut nous être fourni », avait précisé une source à Télé Loisirs.

 

 

S’ils ont tout de même accès au bulletin numéro 3 du casier judiciaire, ce document ne précise que les condamnations pour crimes et délits supérieurs à 2 ans d’emprisonnement sans sursis prononcés en France ou à l’étranger.

La production n’aurait donc pas été informée du passé judiciaire de Christian Quesada. Un membre du jeu de TF1 a déclaré au quotidien le Parisien que l’équipe avait été dérangée par une découverte sur l’ancien Maître de midi. « On lui avait demandé de fermer son blog, où il postait des photos de très jeunes actrices », a-t-il indiqué. Ce qu’il avait donc fait avant ou pendant la diffusion de l’émission.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici