Coronavirus : Par crainte d’un confinement imminent, les Parisiens hésitent entre rester ou partir

Alors que l’Élysée démentait l’annonce d’un confinement de la ville de Paris pour freiner la propagation de l’épidémie de coronavirus, de nombreux Parisiens se demandent s’il faut fuir la capitale « au cas où ». Malgré le risque de propager le virus ailleurs.

« Ce n’est pas prévu mais j’y ai pensé, affirme ainsi Nicolas, un Parisien dont l’entreprise continue de tourner malgré tout. Je reste parce que je suis en télétravail et que je n’ai pas internet à la campagne. » Il a quand eu la présence d’esprit de demander aux parents de s’installer dans leur maison de campagne le temps que les choses se calment.

« Tout le monde quitte Paris »

Nicolas envisage le pire et pense au développement probable de l’épidémie. « Même si les hôpitaux sont submergés (à Paris), si j’attrape le coronavirus, je pense que j’ai plus de chances de m’en sortir ici qu’à la campagne. »

Un avis partagé par sa compagne. « Je n’ai pas envisagé de quitter Paris parce que si on tombait malade, j’aurai peur d’avoir moins de chance d’être soignée ailleurs qu’ici… Même si le risque que les hôpitaux soient surchargés ici à Paris est plus fort. »

Sur Twitter, de multiples témoignages évoquent une situation grave. « C’est l’exode là, tout le monde quitte Paris. On dirait un scénario de guerre », écrit «cocoronavirus». « Affolant. Un tiers de mes contacts partent de Paris en province chez leurs parents », précise Pierre.

« En même temps, qui a envie de rester dans son mini-studio de 12 m² tout seul ou enfermer avec son coloc… », répond «DD».

Les trains complets

Le train est le moyen de prédilection pour s’éloigner rapidement. Mais ce lundi après-midi, difficile d’en trouver un qui n’affiche pas complet.

Au départ de Paris, ce lundi, la moitié des TGV en direction de Lyon affichent complets. Pour Lille, tous les trains sont annulés par la SNCF ou complets. Même chose pour Bordeaux : seulement deux sur les 16 programmées ce jour ont encore des places…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *