Des millions d’euros affluent pour que Notre-Dame puisse renaître de ses cendres

Des milliers de personnes ont pleuré hier soir en observant la cathédrale en proie aux flammes. Le moment où la flèche est tombée a suscité tant d’émotions chez certains…

Publicité

Selon le porte-parole de Notre-Dame, l’incendie s’est apparemment déclaré aux alentours de 18 h 50.

L’ensemble du feu est désormais éteint si on se base sur la déclaration du porte-parole des pompiers de Paris au journal le Monde , il reste maintenant à faire un travail « de surveillance et de vérification de stabilité des structures », d’inventaire et d’exflitration des oeuvres.

Le ministre de la culture a déclaré sur France Inter que la situation restait précaire :

« La structure principale est sauvée mais il reste beaucoup d’instabilité. La situation est encore précaire. Cette nuit, les deux tiers de la toiture sont partis en fumée, la flèche s’est effondrée à l’intérieur, créant un trou dans la voûte. Cette nuit, la croisée du transept s’est effondrée, ainsi qu’une grande partie du transept nord.

Les équipes de sapeur-pompiers et des architectes qui sont sur place sont inquiets car au-dessus de la voûte, il y a encore de l’eau, il y a du bois carbonisé gorgé d’eau et donc qui a un poids très important.

Tout cela est très fragile et c’est tellement construit avec beaucoup de finesse que dès qu’il y a une partie qui s’effondre, ça risque de perturber l’intégralité de la construction. »

La justice a ouvert une enquête préliminaire pour destruction involontaire par incendie en attendant les résultats des premières investigations.

Les enquêteurs pourront bientôt procéder aux premières constatations sur place et les auditions des certaines personnes qui travaillaient sur le chantier de la cathédrale ont commencé.

Au lendemain de ce drame, un élan de solidarité s’est mis en place pour reconstruire la cathédrale dont les deux tiers de la toiture ont été ravagées.

De nombreuses collectes de fonds ont débuté dès les premières heures sur plusieurs plateformes et dans plusieurs pays.

La mairie de Paris a débloqué 50 millions d’euros et la région Ile-de-France 10 millions d’euros d’aide d’urgence. Anne Hidalgo a proposé l’organisation d’une conférence internationale des donateurs réunissant des experts pour pouvoir lever des fonds et réfléchir à la meilleure reconstruction possible de ce joyau gothique.

La Fondation du patrimoine a lancé son propre outil de collecte de dons en ligne sur son site Internet. La famille Pinault a fait un don qui se chiffre à 100 millions d’euros par le biais de sa société d’investissement, Artemis, et LVMH et la famille Arnault annoncent un don de 200 millions d’euros pour la reconstruction de ce symbole de la France.

 

Espérons que la cathédrale saura renaître de ses cendres.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici