Disparition de Vanille : la mère avoue lui avoir donné la mort, son corps retrouvé dans une benne à vêtements

La petite Vanille enlevée à Angers est décédée a indiqué dimanche Eric Bouillard, le procureur de la ville. La petite fille de 12 mois a été retrouvée dans une benne à vêtements du centre-ville. En garde à vue depuis ce matin, la maman a avoué avoir l’étouffée.

Un long travail de mise en confiance de la part des enquêteurs a été réalisé pour que cette femme, psychologiquement fragile et sous traitement médicamenteux se confie et révèle enfin la vérité. Elle avait été appréhendée dimanche matin dans un hôtel de Nantes, suite à un signalement lié à l’alerte enlèvement. Après une visite médicale, elle a fini par expliquer qu’elle avait tué sa fille en l’étouffant, et a conduit les policiers jusqu’à l’endroit où elle l’avait laissée.

La mère est toujours en garde à vue, non plus pour soustraction de mineurs, mais à présent pour meurtre sur mineurs, par ascendant. “La maman nous a confirmé avoir donné la mort à son enfant vendredi avant même l’heure à laquelle elle devait la remettre à la référente de l’Aide sociale à l’enfance”, a précisé le procureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *