Dites STOP aux démangeaisons anales désagréables avec ces douze solutions

Les causes de ces démangeaisons sont nombreuses et dans 50% des cas elles restent introuvables et on parle alors de prurit anal idiopathique.

L’autre moitié résulte la plupart du temps d’une affection cutanée. Par ailleurs, le prolapsus anal ou rectal, les ulcérations, les fissures, les hémorroïdes, les colopathies, les eczémas et les tumeurs des régions anales et péri anales peuvent aussi déclencher des démangeaisons anales.

Le problème c’est comment arriver à traiter ces démangeaisons.

Plusieurs médicaments sont susceptibles de régler le problèmes :les antihistaminiques peuvent soulager les démangeaisons mais pour traiter la cause, les médecins prescrivent généralement des médicaments, des soins locaux ou une électrocoagulation.

La chirurgie, l’infrarouge, les cures thermales, la cryothérapie, l’acupuncture, la relaxation ou la psychothérapie peuvent s’avérer nécessaires dans certains cas sévères.

Pour le prurit anal idiopathique, il faut s’assurer que la région anale soit propre et sèche. Pour y arriver, des changements d’habitudes hygiéno-diététiques et vestimentaires s’imposent. Certaines solutions médicamenteuses aident à éliminer ce prurit anal.

Voici maintenant quelques remèdes naturels :
– L’hamamélis

– La calendula (en crème et à appliquer deux fois par jour)

– Le marronnier d’Inde

– Le bouillon blanc (sous forme de cataplasme de feuilles de bouillon blanc)

Finissons sur quelques conseils à mettre en pratique au quotidien :
– mangez régulièrement des fruits et des légumes

– buvez suffisamment

– consultez d’abord un médecin si vous avez l’intention de prendre des médicaments ou d’appliquer des topiques

– ayez l’habitude d’avoir des ongles courts

– faites une toilette deux fois par jour sans pour autant faire un excès de nettoyage

– préférez les savons doux et les lingettes sans parfum

– ne ‘torturez’ pas votre anus avec des papiers secs et rigides

– portez des sous-vêtements en coton qui conviennent à votre taille et changez-les fréquemment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *