Elle porte plainte contre les policiers marseillais pour tentative d’homicide

Maria, une jeune femme âgée de 19 ans a déposé plainte mardi auprès du parquet de Marseille pour tentative d’homicide, violences volontaires aggravées et non-assistance à personne en danger.

Le 8 décembre dernier, en marge d’une manifestation de ‘gilets jaunes’, elle a été rouée de coups de pied et de matraque par des policiers.

Transférée et opérée en urgence pour « un traumatisme cranio-facial droit par coup de matraque et embarrure frontale droite en regard avec contusion cérébrale », Maria n’a réussi à reprendre le cours normal de sa vie qu’en avril. Vu son état de stress aigu, elle est toujours suivie par un psychiatre.

Elle déclare n’avoir ‘rien compris’ lorsque les policiers l’ont chargé. Elle a été blessée par un tir de LBD. « Je n’ai jamais manifesté et j’ai eu très peur. J’ai couru vers la première rue perpendiculaire, la rue de la Glace, mais j’ai reçu un tir dans la jambe. J’ai crié parce que j’avais très mal à la jambe. Je suis tombée à terre. »

C’est à ce moment précis qu’elle a été encerclée par des policiers et s’est retrouvée le crâne enfoncé.