France : arrestation d’un couple qui touchait le RSA mais roulait en Ferrari

Publicité

Hérault : Un couple et son fils ont été mis en examen pour travail illégal, fraudes sociales et blanchiment. La a procédé à la saisie de multiples biens de luxe à leur domicile.

L’histoire peut paraitre drole mais les accusations sont lourdes !

Un entrepreneur a été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire ainsi que sa femme et de son fils pour travail illégal, fraudes sociales et blanchiment.

Publicité

L’administration fiscale a constaté plusieurs incohérences entre les déclarations fiscales de cette famille de Gigean, dans l’Hérault, et les signes extérieurs de richesse (un train de vie luxueux). Le couple n’a pas déclaré de revenu en 2018, le père touchait 36 000 euros par an d’aides sociales accordées sous condition de revenus (dont le RSA), et la mère en touchait 13 000.

L’aide sociale n’a pas empêché maman de rouler en BMW d’une valeur de 90 000 euros papa en Ferrari. Ce dernier  travaillait avec son fils sous le statut d’autoentrepreneur, qui autorise un maximum de 30 000 euros de revenus par an.  Les relevés bancaires prouvent des rentrées d’argent bien supérieures : un million d’euros en trois ans.

« Une Ferrari de 110 000 euros et d’autres véhicules de luxe, des montres Rolex, des téléviseurs, de la maroquinerie de luxe et un bateau à gros moteur, le tout à hauteur de 270 000 euros » ont été saisis à leur domicile, a déclaré le procureur de la République de Montpellier. Ils risquent, comme leur fils, 5 ans de prison.

Be the first to comment on "France : arrestation d’un couple qui touchait le RSA mais roulait en Ferrari"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*