France : la propriétaire d’une maison squattée expulse les occupants et est poursuivie par la justice

Publicité

Maria, propriétaire d’une maison près de Carcassonne, dans l’Aude, a décidé d’expulser, elle-même, les squatteurs de son logement. Des locataires qui ne payaient plus le loyer depuis plusieurs mois. La jeune femme a profité de leur départ en vacances, pour changer les serrures et reprendre possession de son bien.

« J’ai vidé la maison, entièrement. Et quand ils sont rentrés de congés, ils ont appelé la police. Ils ont fait un constat d’huissier, j’ai été convoquée et on est en pleine procédure », a-t-elle expliqué sur la chaîne d’information en continu.

En effet, la loi française protège les squatteurs, au grand dam des propriétaires en détresse. Mais malgré cette surprenante législation, Maria a expliqué avoir fait « un calcul » très simple

« J’ai pensé à la trêve hivernale, j’ai pensé à ce qui allait se passer derrière, à l’argent que j’allais perdre surtout. Parce que ça fait déjà 5 mois qui c’est moi qui comble le crédit et eux ne me payent pas. Je me suis dit, je vais me retrouver à plus de 20 000 euros. Je n’étais pas prête à les perdre », a-t-elle confié.

Publicité

Elle est poursuivie en justice
Malheureusement, Maria risque jusqu’à 7 ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende, pour être rentré dans son propre logement, retiré les affaires de ses locataires et avoir changé les serrures.

L’avocate du couple de squatteurs, Maître Dounia Hamchouch, a dénoncé le comportement « inacceptable » de la propriétaire. Ajoutant que « la justice privée n’avait pas sa place en France ».

Publicité