France : Un député pris à partie par des manifestants affirme avoir reçu un coup de poing sur le menton

Alors que de nouvelles manifestations réclamant l’abandon du pass vaccinal se sont encore une fois déroulées ce week-end, celle qui a eu lieu du côté de Perpignan a malheureusement dégénéré. Selon les informations rapportées par l’AFP samedi 22 janvier 2022, plusieurs manifestants ont « attaqué » la permanence du député LREM Romain Grau. De plus, ce dernier a été « violemment » pris à partie aux côtés d’un conseiller parlementaire du ministre de la Justice.

Publicité

« Je travaillais avec Guillem Gervilla, conseiller parlementaire d’Eric Dupond-Moretti, quand d’un seul coup on a entendu une horde de personnes se diriger vers la permanence puis taper sur les vitres », a révélé Romain Grau à l’AFP. « Nous sommes sortis leur parler et là, nous avons été pris à partie très violemment. Ils voulaient clairement nous faire craquer avec des insultes assez lourdes », a-t-il également ajouté, avant de préciser avoir « reçu un coup de poing sur le menton ».

Publicité