France : Une intervention policière dérape et l’IGPN saisie

Après quatre jours de silence, les autorités réagissent. Dans un communiqué publié ce lundi, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône est revenue sur l’arrestation de deux personnes dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, au cours de laquelle plusieurs fonctionnaires de la BAC Centre de Marseille ont interpellé deux personnes. La scène, qui a été filmée, montre les policiers en train d’asséner des coups à l’un des interpellés, tandis que sa compagne, qui tente de s’interposer, est projetée au sol.

Dans un communiqué, la préfecture souligne que l’IGPN a été saisie par le parquet de Marseille dans ce dossier, du chef de violences par personnes dépositaires de l’autorité publique ayant entraîné une ITT inférieure à 8 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *