La crise des gilets jaunes : Jerôme Rodrigues, blessé à l’œil par un tir de LBD, a porté plainte.

Publicité

Blessé à l’œil samedi 26 janvier lors d’un rassemblement des « gilets jaunes » à Paris, Jérôme Rodrigues a porté plainte contre X pour « coups et blessures volontaires », a confirmé son avocat Philippe de Veulle à franceinfo, après l’avoir annoncé sur BFMTV.

C’est la sœur de cette figure du mouvement des « gilets jaunes » qui a déposé la plainte, auprès du procureur de la République de Paris, au commissariat du 13e arrondissement de Paris, samedi soir.

Son avocat déclare : « Nous avons plusieurs preuves matérielles ». Il ajoute : « Un témoin oculaire a vu un CRS tirer à bout portant sur Jérôme et va témoigner », « nous avons une vidéo où l’on voit clairement le tir de flash-ball » et « une balle de flash-ball a été récupérée par un manifestant », a-t-il expliqué. Cette balle va être transmise à l’IGPN, assure Philippe de Veulle.

« Il a été opéré et mis dans un coma artificiel »

Une enquête en « recherche des causes des blessures » a été confiée samedi soir par le parquet de Paris à l’IGPN, plus connue sous le nom de « police des polices ».

Publicité

Jérôme Rodrigues « a été opéré et mis dans un coma artificiel au bloc opératoire », explique par ailleurs son avocat à franceinfo. Le « gilet jaune » en est sorti depuis, et a posté un message sur Facebook dimanche matin.

« Il est en soin, je ne peux pas encore dire s’il a perdu définitivement l’usage de son œil », a précisé Philippe de Veulle.

Après son réveil,Jérôme Rodrigues, a témoigné au micro de BFMYV :

Be the first to comment on "La crise des gilets jaunes : Jerôme Rodrigues, blessé à l’œil par un tir de LBD, a porté plainte."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*