L’affaire du Cours de SVT « raciste » : la papa dénonciateur écope de 6 mois de prison

Récemment, une professeur de SVT avait suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, après avoir présenté aux élèves une illustration de Soprano, aux côtés d’homo sapiens, durant son cours. Suite à cette polémique, l’enseignante avait été victime de graves menaces.

Publicité

Ce mardi 25 janvier 2022, Kamel, le papa dénonciateur qui est accusé d’avoir mené une vraie fatwa numérique contre l’enseignante  était sur le plateau de TPMP, pour commenter sa condamnation à 6 mois de prison ferme pour avoir dénoncé le « racisme » des images.

 

Kamel a donné sa version des faits, « le directeur m’a dit, il faut envoyer ça à l’académie nationale », avant de préciser qu’il était contre, la décision du proviseur. Mais la machine était lancée. « J’arrive le mardi matin, je suis entendu, ma déposition corrobore avec celle du proviseur », a-t-il relaté.

Il poursuite en précisant qu’un officier de police lui aurait avoué qu’il aurait été « mis sous pression » pour l’interpeller.

Elisabeth Levy, présente sur le plateau lui a reproché ses multiples condamnations par le passé. De son côté, Kamel a précisé qu’il allait faire appel de la décision de justice.

Publicité