Le directeur de l’AP-HP a relancé le débat sur la possibilité de faire payer les soins pour les personnes non-vaccinées.

Le directeur général de l’AP-HP Martin Hirsch s’est interrogé sur le maintien de la gratuité des soins pour les non-vaccinés, alors qu’ils représentent bien plus de la majorité des patients en réanimation.

Publicité

Le patron des hôpitaux de Paris s’est questionné sur la possibilité de continuer à soigner gratuitement les non-vaccinés. « Quand un instrument de prévention gratuit est disponible, qu’il peut être utilisé, qu’il est reconnu par la communauté scientifique comme quelque chose d’utile et qu’on y renonce, est-ce qu’on y renonce sans en porter aucune des conséquences ? ».

Publicité