Le Mystère Bogdanoff : La vérité sur la métamorphose physique des frères Bogdanoff révélée

Publicité

Au-delà de leur parcours scientifiques et de leur vie privée, ce qui suscite le plus de questions autour des frères Bogdanof, c’est leur métamorphose physique au fil du temps. A 69 ans, ils ne font pas leur âge. Ils ne font même aucun âge précis.

Plusieurs années de travail ont été nécessaires à Maud Guillaumin, journaliste-documentariste déjà auteure d’ouvrages sur Arnaud Montebourg et Jackie Kennedy, pour venir à bout du Mystère Bogdanoff (éd. de l’Archipel), livre dont la publication officielle date du mercredi 30 janvier. Les frères Bogdanoff ont dans un premier temps refusé de participer à l’ouvrage, tout en mettant à la disposition de l’auteure les contacts de nombreux proches qui témoignent (dont l’une de leurs sœurs, leur marraine, mais aussi scientifiques, personnalités de la télévision et de l’édition).

Le but de Maud Guillaumin  est de dresser le portrait le plus fidèle possible des jumeaux les plus célèbres de France, qui fascinent autant qu’ils divisent par leur parcours, leur personnalité, voire leur mythomanie. La vie des deux frères est une succession d’aventures extraordinaires, qui commence le 2 août 1949, jour de leur naissance dans un village du Gers.

Les blessures de l’enfance, les études à Paris où leur charisme séduit la bourgeoisie de la capitale, les débuts à la télévision, les diplômes et les thèses scientifiques contestées puis approuvées, les amours multiples… Tout est décortiqué et analysé par de nombreux témoins.

Vers la fin du livre

Publicité

A la fin de cet ouvrage passionnant l’auteure aborde la métamorphose physique d’Igor Bogdanoff et de Grichka Bogdanoff : est-elle due à un abus de chirurgie esthétique ou à l’acromégalie, maladie qui se traduit par un élargissement de la mâchoire accompagné de terribles douleurs dentaires et autres maux ?

L’auteure est catégorique :  cela ne fait aucun doute, les jumeaux ne souffrent pas de cette maladie, et l’un de leurs amis, Jean-Paul Enthoven (qui fut leur éditeur), le confirme lui-même : « L’acromégalie ? Je n’y crois pas ! Ce qui est intéressant et ce qu’ils veulent nourrir, je crois, c’est bien l’idée de “la métamorphose” »,affirme-t-il avant de poursuivre : « Ils cherchent une forme de jeunesse éternelle et comme c’est impossible de se rajeunir sans se transformer, leur métamorphose est sans détour ! Et inquiétante pour le commun des mortels. Les gens préfèrent penser à une maladie qu’à une décision délibérée. Mais c’est faux« , conclut Jean-Paul Enthoven.

Si ce n’est pas la maladie…alors !

 

Be the first to comment on "Le Mystère Bogdanoff : La vérité sur la métamorphose physique des frères Bogdanoff révélée"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*