L’école des CRS dans les années était totalement magique

Un stage de trois semaines ? À priori rien d’insurmontable, une simple formalité sauf quand il s’agit de devenir CRS. Là, au sortir de l’École des gardiens de la paix et bien qu’ils aient le niveau BAC ou plus, il leur faudra s’attendre, en dehors de quelques heures de cours, à s’adonner à des pratiques pour le moins singulières.

Sous la rigueur du commandement de leur lieutenant, ils devront s’habituer à manier le bouclier et la matraque, à donner des coups et à en recevoir. Un reportage télévisé s’était immergé dans une école de CRS dans les années 80. Une séquence assez magique à regarder 30/40 ans plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *