L’IGPN saisie suite à la divulgation de la vidéo d’un policier introduisant sa matraque dans le pantalon d’un manifestant

Suite à  la diffusion de cette vidéo dans laquelle on voit un CRS mettre sa matraque dans le pantalon d’un manifestant interpellé le 1er mai, l’IGPN a été saisie.

Publicité

 

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement et le Parquet de Paris ont saisi la police des polices. Ils déclarent que deux enquêtes ont été ouvertes.

Les faits se sont déroulés boulevard du Montparnasse, devant la brasserie Le Dôme, située en face de la Rotonde, la brasserie où Emmanuel Macron a fêté sa victoire au premier tour de l’élection présidentielle.

Sur les images on aperçoit des policiers qui ont du mal à maîtriser un individu qui semble s’agripper au sol, un fonctionnaire aurait introduit sa matraque télescopique au niveau du fessier du manifestant entre le pantalon et les sous-vêtements, comme on peut le voir sur les images.

Cette vidéo a choqué de nombreux internautes, qui dénoncent une agression sexuelle, voire une tentative de viol.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici