Mbappé, Marabout, fusils d’assaut, racket… L’affaire Pogba prend une autre tournure !

Publicité

Un jour après la diffusion d’une vidéo du frère de Paul Pogba promettant « de grandes révélations » sur son fraternel,  les avocats du footballeur annoncent qu’une enquête a été ouverte il y a un mois et selon les premières informations, Paul Pogba déclare être victime d’amis d’enfance.

La vidéo ne donne pas de détails sur les prétendues « révélations ». En revanche, les avocats de Paul Pogba ont, dans la foulée, annoncé qu’une enquête était ouverte depuis début août, dénonçant des « menaces » et des « tentatives d’extorsion en bande organisée » à l’encontre de leur client. Le dossier est désormais entre les mains des policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mathias Pogba (@mathiaspogbaofficial)

Publicité

Chantage et menaces

Paul Pogba a déclaré aux policiers être victime de chantage et menaces depuis quelques mois, par des personnes avec lesquelles il a grandi, à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), supposées être des amis.

Lors de ses auditions, l’international français a souligné avoir toujours été proche de ses amis d’enfance, partageant avec l’un d’entre eux son appartement à Manchester. Jusqu’au jour où Paul Pogba aurait découvert que son colocataire se servait de sa carte bleue pour lui voler de l’argent, environ 200 000 euros.

En mars dernier, de passage en France pour un match avec les Bleus, la star française du football en profite pour se rendre dans la ville de son enfance. Des amis lui propose ensuite de les accompagner dans un appartement parisien. Sur les lieux, la situation commence à se tendre : ces amis l’accusent d’être un ingrat depuis qu’il est une star du football, lui reprochent notamment de ne pas les aider surtout financièrement.

Entrent en scène alors deux individus cagoulés et munis de fusils qui réclament au joueur13 millions d’euros, au motif qu’ils ont discrètement surveillé sa famille depuis treize ans. Un retour pour « service rendu » et Paul Pogba refuse de céder.

Des messages envoyés à un marabout

« Je vous parlerai aussi de choses très importantes à propos de Kylian Mbappé« , ajoute Mathias Pogba dans sa vidéo. Toujours selon Paul Pogba, la même équipe de suspects tenterait de faire chanter en essayant de lui attribuer des messages supposément envoyés à un marabout qui vise de jeter un un sort à son coéquipier Mbappé. Si Paul Pogba reconnaît avoir recours à ce genre de service pour éloigner les mauvaises ondes et protéger sa famille, il conteste formellement avoir émis ce type de demandes.

Enfin, un autre nom est régulièrement cité dans le message diffusé sur les réseaux sociaux par Mathias Pogba : celui de Rafaela Pimenta, agente du joueur, qu’il décrit comme « sa seconde mère« . « Cela permettra à ses clients de savoir si elle mérite de les représenter« , promet l’aîné du footballeur dans sa vidéo, avant de conclure : « Tout ça risque d’être explosif et de faire grand bruit (…) tout cela sera révélé en temps et en heure« .

Publicité