Nouveau fléau : Masques et gants repêchés en quantité importante au large de la Côte-d’Azur

Il s’agit de l’un des effets négatifs de la pandémie de Covid-19 : les masques et gants jetés qui envahissent déjà les fonds marins !

Dans une publication publiée ce week-end sur Facebook, l’association Opération mer propre, spécialisée dans le nettoyage des plages et fonds marins, a fait l’inventaire de sa récolte en plusieurs photos. Bouteilles en plastique, plot de chantier, masques chirurgicaux et gants en latex… Voici ce que les plongeurs ont retrouvés au fond de la mer entre Cannes et Antibes.

Laurent Lombard, fondateur de l’association, se dit très inquiet face à cette situation : ‘C’est une très mauvaise habitude, d’autant plus que ces masques sont potentiellement contaminés. On les met pour protéger les autres mais si ça commence comme ça…’

‘J’ai peur, je suis un lanceur d’alerte et je veux qu’on en parle. Les masques, il n’y a pas longtemps qu’on les a, on va en avoir des milliards, je dis attention, ce sont les prémices d’une nouvelle pollution. Les réseaux souterrains sont déjà pollués, et s’il y a des orages, l’eau fluviale va se répandre dans la mer avec les déchets’ s’inquiète-t-il.

‘J’ai surtout peur des nano-particules. On dit que les masques disparaissent avec le temps, mais ce n’est pas tout à fait vrai, le plastique ne disparaît jamais et il sera ingéré par le plancton, puis par les petits poissons. Il peut ainsi rentrer dans la chaîne alimentaire’ poursuit-il.

C’est pourquoi Eric Pauget, débuté Les Républicains de la 7e circonscription des Alpes-Maritimes a décidé de punir quiconque jettera un masque sur la voie publique d’une amende de 300 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *