Retraitée de 89 ans agressée à Cannes : Les parents des agresseurs font une proposition indigne à la victime

Publicité

Lundi 29 août, Angèle Houin a été violemment agressée en bas de chez elle, à Cannes. Une semaine après son agression, la retraitée de 89 ans a témoigné face caméra, le visage tuméfié par les coups qu’elle a reçus. « Les parents ont téléphoné à ma petite fille pour leur proposer de l’argent pour enlever la plainte », a-t-elle raconté au micro de BFMTV. Ce à quoi la petite-fille a répondu par la négative, en leur demandant de « dégager ». Une proposition indigne pour son fils, qui a évoqué une « honte de s’attaquer à des proies faciles ».

Publicité

Le jour de son agression, Angèle Houin a expliqué n’avoir « rien vu » ni « rien senti ». « Je me suis retrouvée devant les pompiers », a-t-elle relaté. L’octogénaire avait été prise en charge par les secours et transportée à l’hôpital, et avait pris connaissance des images de son agression filmées par les caméras de vidéosurveillance. Sur cette vidéo, on peut voir trois mineurs prendre la victime à partie en lui assénant des coups à la tête avant de lui voler son sac à main. « Je n’ai rien fait à ces jeunes (…) Je ne suis pas trop en colère, est-ce que c’est leur faute ou celle de leurs parents ? », s’est interrogée Angèle Houin. Cette dernière a déposé plainte et les agresseurs, âgés de 14 et 15 ans, doivent être présentés devant le tribunal pour enfants à la fin du mois de novembre.

Publicité