Sa chirurgie plastique ratée entraine l’amputation de ses deux jambes

Sevinc Ceklik, une jeune femme de 25 ans a perdu ses deux jambes à la suite d’une opération ratée du nez dans une clinique de chirurgie plastique en Turquie.

Après l’opération, la jeune femme a été renvoyée chez elle où elle a développé une fièvre. De retour à l’hôpital après une semaine pour se faire enlever le plâtre, les médecins la rassurent
en affirmant que les symptômes étaient normaux.

Cependant, son état ne cesse de se détériorer et la jeune femme a été hospitalisé dans un état grave avec des jambes nécrosées. Le 9 juin, les médecins informent la famille qu’ils n’avaient pas d’autre choix que de lui retirer ses jambes pour lui sauver la vie. Depuis, Sevinc a déposé une plainte et demande une indemnisation de 99 928 livres sterling.

Le personnel de l’hôpital insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une erreur médicale et que l’empoisonnement du sang était dû à la consommation de poulet deux semaines après l’opération et peu avant son hospitalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *