Torturé, mutilé et ensuite abandonné, ce pauvre chien cherche une nouvelle famille dans le Tarn

Un labrador couleur sable sévèrement blessé a été retrouvé par un agent municipal fin janvier à Damiatte dans le Tarn. L’employé l’emmène dans une clinique vétérinaire dans le voisinage où la pauvre bête a du subir une opération de deux heures. Les soignants ont dû lui retirer un oeil, qui était en très mauvais état.

Publicité

L’association Tous pour un, qui oeuvre pour la protection des animaux veut porter plainte contre X pour acte de cruauté.

Opéré le jeudi 24 janvier, le chien allait bien à la sortie de son opération :

Elise Antoine, la vétérinaire qui a opéré l’animal déclare :  « Un choc avec une voiture ne provoque pas une blessure aussi nette. On a d’abord cru qu’il avait pris un coup de fusil. Nous avons fait des radios pour voir s’il avait une balle logée dans le corps, ce n’est pas le cas. J’ai l’impression qu’il a pris un coup d’un objet piquant ou quelque chose comme cela ».

« J’ai appelé plusieurs associations, c’est ‘Tous pour un’ qui a répondu à mon appelé » détaille Elise Antoine.

Les membres de cette association se sont déplacés pour voir le chien et souhaitent engager des poursuites judiciaires concernant ce Labrador en déposant plainte contre X pour « acte de cruauté envers un animal ».

Les associations recherchent activement un potentiel propriétaire. Actuellement en accueil chez quelqu’un, il est toujours dans l’attente d’une nouvelle famille…

 

Les actes de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité sont passibles de deux ans de prison, de 30 000 euros d’amende et le juge peut prononcer, à titre complémentaire, l’interdiction définitive ou provisoire de détenir un animal.

Découvrez le reportage que France 3 lui a consacré ici !

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici