TPMP : En félicitant un délinquant, Gilles Verdez, s’attire les foudres de la toile

Rayane, jeune homme de 20 ans avait créé l’indignation il y a quatre mois sur la toile. Après s’être filmé en train de dérober du matériel à l’intérieur d’un camion de pompier, lors d’une intervention d’urgence, le tiktokeur avait tenu des propos déroutant, contre Jean-Michel Blanquer. « Là, on arrive, vous allez voir, n*** ta mère à Blanquer et à l’Éducation nationale bande de fils de p*** », disait-il fièrement, une arme factice à la main.

Publicité

Le vendredi 18 mars 2022, sur le plateau de TPMP, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont abordé la décision de justice hallucinante contre le jeune Tiktokeur. Le tribunal décide de relaxer Rayane et laisse tomber de le chef d’accusation de « menaces de mort » contre le ministre de l’Éducation nationale.

La position de Gilles Verdez a provoqué des tensions sur le plateau de l’émission. « Le juge a été formidable. C’est une immense victoire de la justice française et de la liberté d’expression. Je dis Bravo à Rayanne », a déclaré le chroniqueur.

Une déclaration qui a fait réagir Benjamin Castaldi qui lui a lancé « mais t’es malade ou quoi », « Sortez-le », a suivi Matthieu Delormeau, furieux. « Dire Bravo Rayane, j’ai presque envie de vomir (…) On marche sur la tête », ajouté Danielle Moreau. Un avis largement partagé par les téléspectateurs, à en croire l’indignation sur Twitter.

Publicité