TPMP : Laurent, le propriétaire de la maison squattée revient sur le plateau pour donner sa version

Le lundi 13 juin 2022, Cyril Hanouna invite sur le plateau de son émission, Laurent le propriétaire de la maison squattée qui avait témoigné avec sa femme, Élodie, dans les colonnes du Parisien. Il est de retour pour donner sa version des faits sur les circonstances exactes de son achat.

Publicité

« Laurent, c’est quoi cette histoire, vous avez menti ou pas ? », demande Cyril Hanouna. Ce à quoi l’intéressé répond : « non ».

« Vous n’étiez pas au courant que la maison était squattée quand vous l’aviez achetée ? », insiste l’animateur. Laurent répond à nouveau par la négative. Bernard Montiel affirme pourtant qu’il était « précisé dans l’acte de vente ‘occupation sans droit ni titre' », ce qui serait une preuve que le couple était au courant de la situation au moment de la signature du contrat.

Gilles Verdez intervient lui aussi en s’adressant à Laurent : « dans la vidéo du Parisien, vous montrez un trousseau de clés. Ce sont des fausses clés, vous le savez Laurent, vous ne pouvez pas le nier. (…) Vous reconnaissez la mise en scène et le mensonge ? »

Laurent manipulé ?

« Ils m’ont demandé de faire ça, de prendre un trousseau de clés et de faire comme si », enchaine Laurent.

« Qui vous a demandé ? », questionnent en cœur les chroniqueurs. « Les médias », répond Laurent. Il confirme que la promesse de vente indiquait « avec un occupant sans droit ni titre ». Mais l’acte de vente définitif préciserait que le bien « est entièrement libre de location ou occupation », lit son avocat à voix haute.

En conclusion, Laurent admet vers la fin qu’il était au courant que la demeure était squattée « occasionnellement » par des jeunes ou des SDF, mais qu’il ne se serait pas rendu sur les lieux en huit mois.

Qui croire ?

Publicité