Un chasseur dépense 110 000 dollars pour le plaisir de tuer une chèvre rare au Pakistan

En voyage au Pakistan, Bryan Kinsel Harlan, un chasseur  de nationalité américaine a dépense 110 000 dollars soit l’équivalent de 97 000€ pour chasser un, une espèce de chèvre en danger d’après l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Publicité

Pas peu fier de son trophée, la photo a circulé sur la toile et le comportement de ce chasseur choque les internautes.

 

Les internautes étaient choqué de voir qu’un chasseur était prêt à débourser une somme si importante pour le plaisir de chasser un animal menacé dont il ne reste que 2500 individus au monde.

Il est à préciser que le chasseur n’a pas enfreint la loi, il a juste profité d’une loi pakistanaise qui autorise la chasse de douze mâles par saison en échange de beaucoup d’argent.

D’après le Huffington Post,  80 % des 110 000 dollars devraient être reversés aux populations locales et 20 % à l’agence gouvernementale de protection de la faune.

 

 

Selon Tabarak Ullah qui a guidé Bryan Kinsel Harlan, « Il ne s’agit pas juste de chasse. Le nombre d’animaux est en hausse, et ces chasseurs étrangers sont des millionnaires qui rentrent dans leur pays et racontent au monde que le Pakistan est un pays sûr. » Alors si à la limite on peut comprendre cette politique du gouvernement pakistanais en croisant les doigts pour que l’argent profite vraiment aux populations locales, on est hautement attristés par ce chasseur. N’y-a-t-il rien de mieux à faire sur Terre que de débourser des milliers de dollars pour tuer un pauvre animal n’ayant rien demandé ?

 

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Quelle tristesse et surtout quel manque d’intelligence…n’avoir que ça à faire de son fric montre le manque ed’intelligence et surtout de compassion de ce genre de milliardaires millionnaires incapable de dépenser son fric autrement qu’en semant la mort ou en nourrissant son égoïsme…les très riches sont souvent surtout très cons…la preuve !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici