Un éléphant torturé dans un temple bouddhiste parce qu’il a poussé un moine âgé causant sa mort

Un éléphant de 15 ans a été accusé d’avoir poussé Wimalarathana Thero, 77 ans, au sol pendant son petit déjeuner. Le moine, n’a pas résisté au choc et est décédé. Pour punir l’animal, des moines l’ont impitoyablement fouetté avec des bâtons tranchants dans un temple bouddhiste au Sri Lanka.

Les images montrent l’animal sauvage, les pattes enchaînées, allongé dans une piscine d’eau trouble au temple Bellanwila à Colombo, Sri Lanka. Sur la vidéo, on aperçoit clairement un gardien martyrisé violemment le pauvre animal avec des bâtons.

Un autre gardien semble nettoyer la jambe de l’animal pendant que l’éléphant tente de bouger la tête en hurlant. Sur cette même séquence, l’éléphant connu sous le nom de Myan Prince, gémit de douleur et tente de s’accrocher à l’une des chaînes avec sa trompe mais en vain.

Maneesha Arachchige, militante du Rassemblement pour les droits des animaux et l’environnement, a déclaré qu’elle s’inquiétait pour Myan Prince, car il semble être “ battu régulièrement ”.

En contactant le temple de Bellanwila, les moines ont nié les faits.

4 pensées sur “Un éléphant torturé dans un temple bouddhiste parce qu’il a poussé un moine âgé causant sa mort

  • 17 janvier 2020 à 19 h 54 min
    Permalink

    La honte à ces moines qui n’ont pas compris que la mort du vieux moine était un accident.
    Pauvre éléphant, victime de la connerie humaine. Je croyais que le bouddhisme était une philosophie non non-violente.
    Me suis encore trompée. Les hommes, tous, sont des sadiques.
    L’histoire ne dit pas si l’éléphant a survécu ?

    Répondre
  • 18 janvier 2020 à 1 h 15 min
    Permalink

    Il n’y a pas de mots… Cette vidéo vient bien de quelque part, des associations ont elles été prévenues ? Comment sauver cet animal qui se fait torturer ?

    Répondre
  • 19 janvier 2020 à 16 h 18 min
    Permalink

    Mon dieu, mais faut aller aider cette éléphant… comment faire ? Y’a t’il une pétition ?

    Répondre
  • 24 janvier 2020 à 14 h 30 min
    Permalink

    Il n’y a pas être vivant pire que l’homme….. Si cette news n’est pas une fake news c’est écœurant de surcroît par des moines boudhistes , toute violence est révoltante encore plus contre un être enchaîné incapable de se défendre ! J’espère que c’est une fake news …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *