Un père encage sa fille de 20 mois et envoie les clichés à la maman

Un papa chinois a pris des photos de lui-même en train de maltraiter sa petite fille de 20 mois. Un acte qui peut rester impuni, selon la mère.

Publicité

La mère, Xu Ting, a déclaré que son ex-mari, Xu Qian, par vengeance, lui avait envoyé des photos et des vidéos de leur fille victime de diverses formes d’abus.

sur les clichés, on peut voir la petite pleurant à l’intérieur d’une cage. Une photo montre le visage de la fille sous un pied d’homme. Les photos ont été publiées par les amis de Xu Ting sur Weibo, la version chinoise de Twitter, et sont depuis devenues virales.

Après la publication des images, la police locale a déclaré qu’une enquête était en cours, dans un post sur leur compte Weibo le 18 avril.

Les premières investigations montrent que la fillette n’a pas de blessures physiques, et certaines des photos ne sont pas de l’enfant en question, a déclaré la police.

Xu Qian a admis à la police qu’il avait envoyé les photos, mais n’a pas expliqué pourquoi il l’avait fait, a ajouté la police.

La maman déclare « J’ai déjà signalé cela à la police [auparavant], chaque fois qu’il me frappe, j’appelle la police. Chaque fois que la police vient, tout ce qu’elle fait, c’est le critiquer, puis dire que les hommes sont très stressés et que les femmes devraient pardonner. »

« [Ma famille] a peur que si je divorce, cela n’influence les chances de mes jeunes frères et sœurs de se marier », écrit Xu Ting dans un message.

« Les membres de ma famille n’osent pas m’aider. »

Xu Ting a intenté une action en justice, mais en vain. « J’ai demandé à un avocat, il a dit que puisque les photos n’ont pas le visage [du père], la loi ne les reconnaîtra pas », a dit Xu Ting dans un autre message. « Il faut une vidéo pour que ça compte. »

L’enquête policière est en cours, selon le poste de Weibo.

Version originale

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici