Un workout spécial pour éviter une émission prématurée et assurer physiquement

Un grand nombre de messieurs sont intéressés par le problème de par une émission prématurée. L’ego surdimensionné de certaines personnes rend le sujet assez délicat de le classe parmi les tabous et dès qu’il s’agit d’évoquer ce qui se passe sous la ceinture, les volontaires se font rares. Il est possible de régler ce petit souci en pratiquant ce que l’on appelle des kegels.

Ces exercices ont pour objectif de travailler le sphincter urinaire ainsi que d’autres muscles qui contrôlent l’émission prématurée. Ainsi, s’il existe plusieurs postures possibles, le but ultime est de contracter le bassin, comme lorsque l’on se retient d’uriner.

Contractez durant une à deux secondes et relâchez. Faites ce mouvement sur trois à quatre séries de 30 répétitions, ce environ trois à quatre fois par semaine. Attention à ne pas contracter les fessiers, mais bien le bassin.

Le workout pour stimuler votre performance au lit :

1. Pompes hindu : 10 répétitions

Ce mouvement permet une maîtrise accrue de votre corps et augmente votre force pour ne pas tomber sur votre partenaire lors de certaines positions.

2. Frontsquats avec un sac : 5 à 10 répétitions.

Peut aisément servir au cas où vous portez votre partenaire, mais renforce aussi les jambes.

3. Hip thrusts : 3 séries de 10 répétitions.

Cet exercice permet d’augmenter la force du bassin. Pas besoin de vous faire un dessin pour vous expliquer à quoi sert.

Pratiquez cet entraînement d’une manière régulière  et votre corps sera rapidement mieux préparé à l’acte. On ne dit pas que cela fonctionne à 100% et sur tout le monde, mais se sentir bien physiquement est un bon début pour être mis en confiance. Le reste, c’est à vous de gérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *