Une femme de 95 ans vient voter aux élections européennes, on l’informe qu’elle est décédée depuis 2017

Publicité

C’est une histoire un peu bizarre qui est arrivée à Nérac, dans le Lot-et-Garonne. Le maire, Nicolas Lacombe, raconte sur sa page Facebook qu’une femme n’a pas pu aller voter ce dimanche car elle était considérée comme morte.

La dame de 95 ans s’est rendue aux urnes, c’est avec étonnement qu’elle découvre son absence des listes. Le maire décide alors de se rendre à l’Hôtel de ville avec elle pour vérifier sur l’ordinateur. Scène qui l’amuse puisqu’elle déclare : « J’espère que je ne suis pas morte, dans votre ordinateur ».

Publicité

Le responsable du service élections et du maire déclare avec stupeur : « Contrairement aux apparences, vous êtes malheureusement décédée le 14 décembre 2017 ».

La nonagénaire n’arrive pas à contenir ses rires et préfère s’amuser de cette situation insolite. « Eh bien ils construiront l’Europe sans moi. Je ne pensais pas devoir m’inscrire à nouveau sur les listes électorales à 95 ans ! »

 

Be the first to comment on "Une femme de 95 ans vient voter aux élections européennes, on l’informe qu’elle est décédée depuis 2017"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*