Une infirmière explique dans un post émouvant pourquoi nous devrions être plus gentils et dire “je t’aime” plus souvent

Noemi Bonfiglioinfirmière en soins intensifs à l’hôpital Martini de Turin, a été bouleversée par la situation déchirante qui s’est créée entre une mère mourante et sa fille.

Ce n’est certainement pas la première et, malheureusement, pas la dernière histoire similaire qu’elle verra en ces temps… Sur son profil Facebook, l’infirmière a publié dans un long post ce dont elle est témoin chaque jour et les émotions inexplicables qu’elle rencontre à chaque fois.

Ses paroles sont certainement plus fortes que toutes les autres sur lesquelles nous pourrions nous attarder.

Il faut rester à la maison, être patient et attendre que le virus suive son cours, dans l’espoir que les médecins, les infirmières et tous les professionnels concernés réussissent la dure tâche de sauver le plus grand nombre de vies possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *