Une messe organisée clandestinement en pleine nuit pour Pâques durant le confinement

Malgré les mesures de confinement, une messe de Pâques a été organisée dans la nuit de samedi à dimanche à l’église traditionaliste Saint-Nicolas-du-Chardonnet, située dans le 5e arrondissement de Paris.

Les forces de l’ordre ont été prévenues le soir par les voisins de l’église qui avaient entendu de la musique de l’orgue. Il y avait une quarantaine de fidèles à l’intérieur. Le prêtre a été verbalisé pour non-respect du confinement, les participants eux, n’ont pas été sanctionnés.

Une fake news du journal Le Point ?

En réalité, il y avait bien une messe, retransmise en direct sur Internet (c’était le cas dans de nombreuses églises de France à l’occasion de Pâques), mais à laquelle les fidèles n’ont pas assisté. En réalité, étaient présentes uniquement les personnes chargées de l’organisation de la messe… comme dans toutes les églises donc…

Selon la direction de l’Église Saint-Nicolas du Chardonnet (verbalisée et a écopé d’une amende de 135 €) la Veillée pascale a bien eu lieu « à huis clos à Saint-Nicolas-du-Chardonnet, sans fidèles, mais avec clergé, servants, chorale, orgue et techniciens afin de pouvoir diffuser la messe en direct. ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *