Une nouvelle horrible : cette maman de six enfants se retrouve dans le coma après l’attaque cruelle de son petit ami

Jessica Nicole Alva, âgée de 35 ans, était la maman de six enfants s’est retrouvée dans une relation destructrice. Lors d’une dispute conjugale, Jessica a été frappée et brutalisée par son petit ami jusqu’à tomber dans le coma. Elle est décédée des suites de ses blessures quatre jours plus tard comme l’indique FaithIt.

Publicité

Durant son hospitalisation, sa mère, Cindy Martin-Wolfe, a posté des photos de Jessica sur Facebook pour montrer aux autres à quel point il peut être dangereux d’être dans une relation destructrice.

 

« C’est comme ça que son petit ami montre qu’il l’aime. Il a maintenant pris la fuite, ses enfants ont été pris en charge par les services sociaux. Notre famille a été détruite », a écrit la maman sur Facebook.

Quatre jours plus tard, Jessica décéde. Cindy, sa mère, veut avertir les autres de la violence domestique et une campagne GoFundMe a été lancée pour les enfants de Jessica, ‘Justice for Jessica’.

Jessica a laissé six enfants qui doivent maintenant grandir sans leur mère aimante et Cindy est complètement dévastée.

La mère relate sur Facebook que le conjoint de sa fille avait disparu sans laisser de trace après l’ignoble crime commis.

« Je suis à l’hôpital de San Francisco avec ma fille, Jessica. Elle a été admise dans l’unité de soins intensifs à la suite de violences domestiques ».

« Son corps est couvert d’ecchymoses, sa tête a de grosses bosses et elle a été étranglée ».

« Les médecins ont eu besoin de trois tentatives pour faire repartir son cœur, elle ne peut toujours pas respirer de manière autonome ».

« C’est ainsi que son ami lui montre qu’il l’aime. Il est en fuite maintenant, ses enfants ont été accueillis par les services sociaux. Je vais au tribunal vendredi pour les récupérer. Notre famille a été détruite […] Nous devons tous faire plus. Nous devons arrêter cette horreur ».

Mais le 6 avril 2019, Jessica a rendu son dernier souffle, elle ne pouvait plus se battre.

« Je demande à tous d’être la voix de Jessica. Partagez mon message. Je vous remercie de tout mon coeur brisé », a écrit Cindy sur Facebook.

La violence domestique se développe généralement de manière insidieuse et beaucoup s’en rendent compte quand il est trop tard. Si nous en sommes victimes ou que nous pensons qu’un proche l’est, il est primordial d’agir. 

Les victimes de violences conjugales pouvent alerter la police ou la gendarmerie en appelant le 17 ou le 112. Un service de chat en ligne a également été mis en place pour que vous puissiez dialoguer avec la police ou la gendarmerie : https://www.service-public.fr/cmi. L’historique de conversation n’est pas conservé.

Nos pensées vont à Jessica et à toutes les autres victimes de violence domestique.

Qu’elle repose en paix.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici