Violences policières : L’agent en cause dans l’affaire des gilets jaunes avait déjà été sanctionné pour des violences il y a 2 ans

L’officier de police filmé en train de frapper plusieurs personnes en marge d’une manifestation de « gilets jaunes » samedi 5 janvier à Toulon avait fait l’objet de sanctions pour des violences antérieurement, rapporte France Bleu Provence, confirmant ainsi une information du Parisien.

Publicité

Il y a 24 mois, il a déjà été sanctionné pour avoir brutalisé un collègue d’un coup de poing. Il aurait frappé au visage un major qui a eu l’arcade et le nez fracturé. A l’époque, il a écopé d’un simple avertissement.

Sur la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux samedi 5 janvier, on voit l’officier donner plusieurs coups de poing au visage à un homme plaqué contre un mur, avant que d’autres fonctionnaires ne viennent s’interposer. L’homme frappé, sans gilet jaune, était en possession d’un tesson de bouteille selon plusieurs policiers. Il a été arrêté et placé en garde à vue. Le préfet du Var a annoncé dimanche 6 janvier avoir saisi l’IGPN, l’Inspection générale de la police nationale.

 

 

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici