Le « cannibale des Pyrénées » s’est évadé de prison et est neutralisé par un riverain grâce à une arme factice

En 2013, Jérémy Rimbaud avait été interné en hôpital psychiatrique après avoir mangé le coeur et la langue d’un nonagénaire, dans les Hautes-Pyrénées.

Publicité

Neuf ans après son arrestation, celui que l’on surnomme le « cannibale des Pyrénées » fait de nouveau parler de lui. Jérémy Rimbaud s’est échappé mercredi de l’hôpital psychiatrique dans lequel il était interné à Toulouse, a appris BFMTV confirmant une information de La Dépêche du Midi.

Il a été interpellé le même jour, vers 22 heures, après avoir agressé une septuagénaire grâce à l’intervention d’un riverain qu’on vous laisse écouter :

Publicité