« Ce sont des enfants qui vont chercher de la tendresse » : Les propos l’abbé scandalisent et une pluie de réactions outrées sur les réseaux sociaux déferle.

« On dit toujours qu’un viol, c’est de la violence. Au départ, je ne crois pas. » L’abbé de La Morandais a provoqué un tollé après son intervention sur LCI, lundi 18 mars.

Publicité

Interrogé lors d’un débat sur la pédophilie dans l’Eglise à la suite de la condamnation du cardinal Barbarin pour non-dénonciation d’agression sexuelle, le prêtre octogénaire affirme : « Un enfant cherche spontanément la tendresse d’un homme ou d’une femme (…). Souvent, ce sont des gamins en frustration de tendresse. »

Audrey Crespo-Mara, lui rappelle à ce moment que « la responsabilité est chez l’adulte ». L’abbé De La Morandais relance : « Vous avez tous observé qu’un gamin, il vient, il vous embrasse sur la bouche ». La séquence a été isolée par le magazine « Quotidien » sur TMC.

 

« Des justifications un peu trop abjectes »

Ces déclarations ont provoqué une pluie de réactions outrées sur les réseaux sociaux. « Plutôt que ces abjectes justifications, demandez donc pardon à tous les enfants victimes de prêtres pédophiles », a tweeté l’ancienne secrétaire d’Etat Juliette Méadel.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici