Elle demande plus de 4 millions d’euros d’indemnisation après avoir subi une césarienne sans anesthésie

Delphina Mota, 25 ans, a décrit l’expérience qu’elle vient de vivre un incident digne d’un « film d’horreur ». La jeune maman a décidé de poursuivre l’hôpital californien en justice.

Publicité

 

La césarienne décidée en urgence

 

Enceinte de 41 semaines, Delphina Mota a subi une césarienne sans anesthésie dans un hôpital californien aux Etats-Unis. Delphina s’est présentée au Tri-City Medical Center d’Oceanside pour déclencher le travail. Une péridurale est immédiatement appliquée pour un accouchement par voie basse. Mais les choses se compliquent et le médecin a décidé d’opter pour une césarienne en urgence, car le rythme cardiaque du bébé n’a plus été senti. A partir de cet instant, elle a décrit son expérience comme digne « d’un film d’horreur ».

 

« Attachée » à la table d’opération

 

Dans son accusation, la jeune femme qui a subi cette césarienne dénonce le fait que l’anesthésiste a été beepé à plusieurs reprises, mais sans réponse. Delphina Mota affirme qu’elle a été « attachée » à la table d’opération. « Parce que l’anesthésiste n’était pas présent, j’ai effectué une incision de Pfannenstiel avec un scalpel, coupant la peau jusqu’au fascia, puis le rectus abdominus (muscle abdominal) par une incision médiane », écrit le docteur dans son rapport relayé par 20 Minutes dans son édition de ce vendredi 3 août. Selon un témoinagne, la patiente a hurlé de toutes ses forces disant aux médecins qu’elle pouvait tout sentir avant de s’évanouir sous la douleur.

Faute professionnelle et négligence

 

Fort heureusement, ce fait divers qui s’est déroulé en novembre s’est bien terminée. Delphina Mota a accouché d’une petite petite fille en parfaite santé. Toutefois, elle réclame 5 millions de dollars (4,3 millions d’euros) à l’établissement, pour faute professionnelle et négligence. Cette somme représente surtout les dommages et intérêts pour le traumatisme physique et émotionnel qu’elle a subi.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici