En France, un petit de 5 ans privé de cantine pour un impayé ?!

Un petit garçon de cinq ans, scolarisé à Exireuil (Deux-Sèvres), est privé de cantine et de garderie depuis le lundi 4 mars car sa maman doit 126,90 euros à la commune soit trois mois et demi de repas à 2,35 euros l’unité. Elle a été contactée en urgence pour venir chercher son petit.

Publicité

Le maire a appelé la maman pour lui dire que tant qu’il n’y aurait pas de règlement, son petit ne mangera pas à la cantine. Une décision qui a suscité l’incompréhension chez les parents d’élèves. ‘Il faut essayer de trouver des solutions et d’accompagner les parents. Mais pas sanctionner un élève. Il est insupportable que ce soit l’enfant qui subisse la décision. En plus, à cinq ans, on se rend bien compte de ce qui se passe. Ses camarades lui feront peut-être des réflexions dans la cour..’ s’indigne Emmanuel Burgaud, président de la Fédération des parents d’élèves.

 

 

Jérôme Billerot, le Maire en question, avait adressé à la maman une lettre recommandée en date du 21 février pour lui rappeler le règlement du restaurant scolaire. Mais cette famille monoparentale se retrouve en difficulté financière et n’arrive pas à bouclier ses fins de mois : sans emploi, cette femme de 41 ans a droit aux allocations handicapés et est obligée de demander de l’aide aux associations caritatives pour survivre.

L’histoire a ému la population dans le département des Deux-Sèvres, une cagnotte en ligne a été créée pour aider cette maman de deux enfants à payer la cantine de son petit de 5 ans. Une initiative qui a permis de récolter 470 euros, de quoi recouvrir l’impayé.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici