Gilets jaunes : sur les Champs, des manifestants s’en prennent à un fourgon de gendarmerie

Publicité

Le Samedi 16 mars; à la mi-journée, la tension était palpable entre les manifestants « gilets jaunes » et les forces de l’ordre. Quelques centaines de manifestants se sont réunis sur les Champs-Elysées, à Paris et des heurts ont éclaté.

Sur la place de l’Etoile, des manifestants vêtus de noir et capuche sur la tête, équipés de masque de protection, lancent des pavés sur les forces de l’ordre qui n’ont pas tardé à répliquer par des tirs de gaz lacrymogènes.

Un camion de gendarmerie a été attaqué. Sur la séquence ci-dessous, on peut voir des dizaines de manifestants se diriger vers un véhicule et frapper sur ses vitres. Des manifestants ont aussi essayé d’ouvrir les portes et à l’intérieur, des gendarmes essayent de bloquer la portière.

Publicité

Des « professionnels de la casse »

Non loin de là, des magasins ont été et pillés. Christophe Castaner dénonce l’action de « professionnels de la casse et du désordre » et demande au préfet de police d’y répondre « avec la plus grande fermeté ».

Be the first to comment on "Gilets jaunes : sur les Champs, des manifestants s’en prennent à un fourgon de gendarmerie"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*