Johnny Clegg, le chanteur d’Asimbonanga a tiré sa révérence

Surnommé le « Zoulou blanc  », Johnny Clegg nous a quitté le lundi 15 juillet emporté par la maladie du siècle, à l’âge de 66 ans.

Publicité

Né au Royaume-Uni, Johnny Clegg s’installe en Afrique du Sud à l’âge de 6 ans, alors que son beau-père devait faire un reportage en Zambie.

Le chanteur s’initie très rapidement à culture sud-africaine. A Johannesburg, Johnny Clegg se passionne pour l’isishameni, la danse traditionnelle. Il apprend également à jouer de la guitare zoulou.

Johnny Clegg, laisse derrière lui une oeuvre considérable et restera le visage d’une lutte sans limites pour l’égalité. S’il aura bien sûr marqué l’histoire de la musique de son pays, mais il restera aussi le symbole de cette Afrique du Sud qui disait non à l’apartheid.

 

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici