Surnommé Popeye, ce bodybuilder risque l’amputation et poste une video pour demander de l’aide.  

Il y a un an, Kirill Tereshin était devenu célèbre sur les réseaux sociaux. Le haut de son corps extrêmement musclé avait à la fois fasciné et dégoûté les internautes qui se moquaient de lui sur Instagram.

Publicité

Le jeune homme de 21 ans avait été surnommé le Popeye russe. Si ses bras étaient tellement musclés, c’était grâce (ou à cause) du synthol qu’il s’injectait. Depuis, qu’il a gagné en popularité, il trouve toujours un moyen de se faire remarquer.

Malgré les avertissements des internautes, ce bodybuilder russe a continué à s’injecter du synthol dans les biceps. Il avait atteint le tour de bras incroyable de 57 centimètres. Mais il a dû ralentir la cadence, lorsqu’on lui a annoncé qu’il risquait de devoir se faire amputer. Le cauchemar est train de devenir réalité !

Il a récemment réalisé cette vidéo où il cherche à collecter des fonds pour couvrir ses frais médicaux au Royaume-Uni visant à lui éviter l’amputation.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici