La lycéenne qui a interpellé Emmanuel Macron reçoit la visite des gendarmes

Jeudi 9 juin 2022, Emmanuel Macron s’autorisait un bain de foule dans le Tarn, en vue des prochaines élections législatives.

Publicité

Alors que la campagne électorale arrive à son terme, le mari de Brigitte Macron a été pris à parti par une jeune lycéenne concernant le gouvernement en place. « Vous mettez à la tête de l’État des hommes qui sont accusés de viols et de violences pour les femmes, pourquoi ? », a fustigé la jeune femme en référence aux affaires concernant Damien Abad et Gérald Darmanin, qui font tous les deux l’objet d’une enquête. Le chef d’orchestre du camp LREM a maintenu la même ligne de conduite et a affirmé vouloir préserver la « présomption d’innocence ».

Alors que l’échange entre la lycéenne et le président de la République a été relayé plusieurs centaines de fois sur les réseaux sociaux, l’adolescente a dû s’expliquer face aux gendarmes sur ses propos à l’encontre d’Emmanuel Macron.

De son côté, la commandante de la gendarmerie de Gaillac, Laura Barbuto, a assuré, toujours pour nos confrères du Parisien, que la visite des gendarmes ne partait pas d’une mauvaise intention. « On s’inquiétait qu’elle puisse avoir été victime (d’agression sexuelle) et qu’elle n’ait pas pu porter plainte », a-t-elle lancé.

Publicité