Laeticia Hallyday : son mensonge cynique qui a provoqué la colère des juges américains

Le mercredi 26 juin, le tribunal de Los Angeles a refusé à Laeticia Hallyday le droit de transférer plusieurs actifs de son défunt mari dans son trust.

Publicité

Parmi les biens qui l’intéressent on citera le contenu d’un compte en banque, quatre Harley Davidson ou encore trois voitures de luxe : une Cobra, une Bentley et une Lamborghini Aventador.

Les juges ont  déboutent la veuve à cause d’un gros mensonge qui les a fortement agacés.

En demandant pour la première fois le transfert des actifs, en juillet 2018, Laeticia Hallyday avait dû préciser si d’autres affaires étaient en cours concernant l’héritage du rocker, chose qu’elle n’a pas faite. En effet, elle avait affirmé qu’aucun procès n’était en cours.

Une déclaration véridique du point de vue de la justice américaine, mais sûrement pas de la française. Le tribunal de Los Angeles aurait donc demandé à la veuve de compléter son dossier. Mais là encore, Laeticia refuse de dire la toute la vérité.

« En avril 2019, les conseils de Laeticia Hallyday écrivent aux juges américains pour leur dire que toutes les procédures en France sont terminées. C’est vrai pour les référés mais absolument pas pour le dossier sur le fond », explique Léna Lutaud dans les colonnes du Figaro.

Contrariée par les contradictions à répétition de Leaticia, la justice californienne a fini par attendre que la justice française se déclare elle-même compétente. Une situation qui est très loin d’arranger la veuve de Johnny Hallyday…

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici