Les archéologues ont fait une drôle de découverte : Un fromage enfoui depuis 3 200 ans dans une tombe égyptienne

Les archéologues viennent de faire une insolitedécouverte dans un tombeau de Saqqarah, à Memphis. Suite à l’analyse du contenu d’une jarre qui s’y trouvait, les chercheurs en ont déduit qu’il s’agit bel et bien d’un… fromage. Selon les estimations, il serait âgé de 3 200 ans.

 

 

Une groupe de scientifiques italiens de l’Université de Catane ont découvert un laitage dans un tombeau de l’une des plus vastes nécropoles égyptiennes, dans la région de Memphis.

La découverte ne date pas d’aujourd’hui. En 2010, des chercheurs avaient trouvé dans ce tombeau de drôles de bocaux contenants une substance blanchâtre non identifiable même après plusieurs examens de la matière.

Récemment, de nouvelles analyses ont été effectuées et cette fois-ci, le résultat est sans appel. La substance mystérieuse serait un fromage de lait de chèvre et de brebis vieux de 3 200 ans.

« Les archéologues soupçonnaient que c’était de la nourriture selon la méthode de conservation et la position des bocaux à l’intérieur de la tombe, et nous avons découvert que c’était du fromage après les premiers essais » a expliqué l’auteur de l’étude publiée dans la revue Analytical chemistry, Enrico Greco, au quotidien Haaretz.

Il s’agit de la tombe de Ptamès, un dignitaire égyptien et ancien maire de la ville de Memphis du XIIIe siècle avant Jésus-Christ.

Pour les amateurs de fromage ayant salivé devant la description du fromage, continuez à manger votre comté 16 mois d’affinage. En effet, les scientifiques ont découvert des bactéries mortelles pour l’homme dans le laitage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *