Une autre vidéo montrant un gilet jaune à terre, roué de coups par un officier

Visionnée des milliers de fois, cette séquence enregistrée le samedi lors de la manifestation régionale des Gilets jaunes organisée à Quimper, montre un GJ à terre, roué de coups de matraque par un gendarme mobile à maintes reprises.

Publicité

On peut apercevoir le jeune homme, dénommé Max Barré, se plaquer sur la rambarde du pont et s’y accrocher. Un gendarme le frappe alors avec une matraque sur le dos à 9 reprises, entouré de deux autres gendarmes dont un maintient sa tête, avant de s’en aller.

La vidéo ne montre pas et n’explique le pourquoi de l’intervention, ni ce qu’a pu faire le jeune homme avant.

Selon Lionel Botorel, le ‘street médic’ qui a filmé la scène, le gilet jaune qui n’a pas été interpellé, avait déjà reçu une balle de LBD dans le visage lors de la manifestation quimpéroise du 17 novembre : ‘Ce n’était pas lui qui était visé par la charge des gendarmes, mais des personnes qui se sont enfuies en courant. Max s’est fait attraper par la deuxième charge, les gendarmes l’ont matraqué assez violemment, ça a duré au moins 45 secondes. Je lui ai soigné un énorme hématome au niveau du mollet, du côté droit de la tête, des saignements au nez et au niveau du cuir chevelu. Ils lui ont aussi mis le doigt dans les yeux’ a raconté le vidéaste de 37 ans qui se trouvait sur place, ajoutant qu’un gendarme avait également ‘craché dans la chaussure du gilet jaune avant de la jeter à l’eau’

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici