Zemmour évoque son passé difficile avec un père violent et autoritaire

Le candidat de l’extrême droite Éric Zemmour était l’invité de l’émission politique Mission pour convaincre sur LCI, ce mercredi 2 février 2022. Animée par David Pujadas et Ruth Elkrief, le compagnon de Sarah Knafo est revenu sur son enfance difficile, notamment rythmée par la présence d’un père autoritaire et violent.

Publicité

Les deux journalistes sont revenus sur une phrase que Eric Zemmour aurait prononcé en 2014, dans une interview relayée par le journal Le Monde : « La ceinture de mon père était toujours posée sur la table » . Une information que confirme de nouveau l’homme de 63 ans, presque 10 ans après. Il détaille : « J’étais très rebelle, très indiscipliné, très insolent et donc mon père n’hésitait pas à me menacer. Mon père a dû me frapper trois fois avec une ceinture pendant toute mon enfance. Mais c’était comme ça, comme une intimidation » , explique-t-il dans l’émission.

Outre certains moments de peur, Éric Zemmour n’en est pas moins reconnaissant envers son père pour l’éducation qu’il lui a transmise. Ces évènements violents, ont été pour lui un « stimulant permanent » .Une éducation à la dure qui aurait porté ses fruits : « Il m’a permis de me confronter à une vraie figure d’autorité. J’ai pu voir mes limites. Il était à la fois autoritaire et à la fois on pouvait parler politique et littérature pendant des heures » , a-t-il ainsi révélé.

Publicité